FR EN

RESIDENCE DE RECHERCHE

15 FÉV - 21 FÉV
49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE, METZ

Activismes Ésotériques – Magie · Performance · Résistances


activismes esotériques – Magie · Performance · Résistances

Penser la magie d’un point de vue symbolique et ses usages comme un levier pour l’émancipation de pratiques engagées socialement, c’est la poser comme un support à l’intuition plutôt que comme une vérité mystique

Le 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine accueille Cynthia Montier & Sophie Prinssen en résidence, sous le signe d’Activismes Ésotériques – Magie · Performance · Résistances, un travail de création et de recherche (solstice d’hiver 2020 – équinoxe d’automne 2021) à la croisée du rituel, du workshop, de la performance et de l’intervention dans l’espace public. Le duo rassemble un coven de recherche (assemblée de 13 practicien·ne·s artistes, activistes et chercheur·e·s) muni d’un Tarot de recherche, pour réfléchir collectivement le rôle du symbolique dans les pratiques vernaculaires et artistiques engagées socialement.

Le duo engage leur résidence via le compte Instagram du Frac pour une diffusion régulière de recherches menées et de protocoles activés par le coven, au travers de gestes dans les espaces du 49 Nord 6 Est et dans l’espace urbain du centre-ville de Metz. La résidence donne à voir la production de formes légères et transmissibles de la main à la main (documents de travail imprimés, fanzines, affiches et tracts), ainsi qu’à un accrochage de la recherche en cours dans l’espace de documentation du Frac Lorraine, sur la plateforme en ligne Activismes Esotériques, et via les réseaux sociaux du Frac.

Rendez-vous le week-end du 20–21.02.2021 pour une consultation et un tirage du Tarot de recherche donnant lieu à des gestes performatifs dans l’espace public, ainsi qu’à un rituel auquel il sera possible de prendre part à distance.

Cynthia Montier

Cynthia Montier est artiste, chercheuse, et intervenante. Son travail porte sur les gestes d’appropriation citoyenne et symbolique dans l’espace public. Elle accorde une grande importance à la place de la croyance et de la spiritualité dans les pratiques vernaculaires, créatives et socialement engagées. Fortement influencée par l’éducation populaire, la culture ouvrière et la magie militante, sa démarche se déploie à partir d’intervention situées et de dispositifs dialogiques : conversation comme forme artistique, co-création avec des actrices et acteurs de milieux distincts, transmission de savoir-faire, pédagogies rituelles. L’art comme expérience collective et la relation comme forme d’intervention sont ses leviers ; l’ensemble procède autant d’un processus que d’une médiation par laquelle des connaissances sensorielles ou intuitives peuvent se transformer en données matérielles (gestes furtifs, enquêtes de terrains, résidences négociées, workshops participatifs, visites narratives, entretiens exploratoires, documentation, performance, édition).

Depuis 2019 Cynthia Montier forme avec Ophélie Naessens un duo d’artistes chercheuses qui explore la notion d’ésotérico-géographie. Elle est artiste associée et membre du conseil artistique du Syndicat Potentiel à Strasbourg, membre active de l’association Horizome, du festival de performance INACT, co-autrice de l’espace de résidence en ligne « Indisciplines œuvrières » avec la chercheuse Myriam Sushet sur la plateforme Archipels.org et de la plateforme Utopies Réalisables. Elle porte avec Sophie Prinssen programme de performance et de recherche-création «Activismes Ésotériques – Magie · Performance · Résistance» (2021).

Sophie Prinssen

Sophie Prinssen est chercheuse indépendante. Elle est l’autrice d’un essai intitulé All Watched Over By Machines Of Loving Grace, portant sur les pratiques artistiques qui utilisent des savoirs considérés comme non-légitimes, afin de formuler une pensée critique sur le numérique et sa rationalité apparente. Parallèlement à cette recherche, Sophie a de multiples compétences en curatoriat, en gestion d’expositions, d’évènements et en médiation notamment au travers de son expérience au sein du centre d’art Bétonsalon / Villa Vassilieff – Pernod Ricard Fellowship, où elle a été assistante de coordination. Elle est membre du collectif international Antropical, basé au Luxembourg, qui explore l’art sous des formes ludiques et furtives, hors des radars des institutions classiques. Sophie Prinssen est co-directrice du projet Activismes Ésotériques – Magie · Performance · Résistance avec l’artiste Cynthia Montier.

Membres du coven de recherche

↘︎ Camille Back, chercheuse à la Sorbonne Nouvelle (Paris)
↘︎ Celine Drouin Laroche, artiste (Paris)
↘︎ Isabelle Frémeaux, Cellule d’Action Rituelle (Notre-Dame-des-Landes)
↘︎ John Jordan, Cellule d’Action Rituelle (Notre-Dame-des-Landes)
↘︎ Lise Lerichomme, artiste et chercheuse à l’Université d’Amiens (Amiens)
↘︎ Lilly Markaki, chercheuse à la Royal Holloway University of London (Londres)
↘︎ Mélody Marull, chercheuse à l’université de Lorraine (Metz)
↘︎ Cynthia Montier, artiste, intervenante et chercheuse indépendante (Strasbourg)
↘︎ Jonathan Naas, artiste (Strasbourg)
↘︎ Ophélie Naessens, chercheuse à l’Université de Lorraine (Metz)
↘︎ Sophie Prinssen, chercheuse indépendante, commissaire d’exposition (Strasbourg)
↘︎ Niki Korth, The Big Conversation Space (San Francisco)
↘︎ Clémence de Montgolfier, The Big Conversation Space (Paris)

 CALENDRIER
 

  FÉVRIER 2021  

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
 NEWS
 

→ Fermé jusqu’à nouvel ordre. Take care <3

 

À venir | Upcoming → Expositions À plusieurs et Degrés Est : Aurélie de Heinzelin